« tomber amoureux »

et ses quelques paramètres (liste non exhaustive probablement) :

– Jeu de la séduction.

– Excitation visuelle : jupes courtes, épaules, dos, gorge dégagée.

– Gagner à quelque jeu, « décrocher » quelque chose ou plutôt quelqu’un.

– Action des phéromones.

– Intérêt social.

et procurent une sensation de bien-être voire d’euphorie. On compte dans cette famille principalement cinq composés : α-endorphine (en), β-endorphine (en), γ-endorphine (en), α-néoendorphine et β-néoendorphine [..]

Les endorphines sont aussi libérées naturellement après un orgasme. Ce qui provoque la détente, la relaxation et même l’envie de dormir après un acte sexuel. Les endorphines sont ensuite rapidement dégradées, leur effet est court.

– Oublier, mettre fin à une histoire passée.

– Intérêt personnel, enrichissement.

– Victime de contacts physique (frôler les doigts, cheveux, genoux pieds, jambes.

– Ego, paraître.

– Débouter un concurrent; on peut « croire être amoureux » alors qu’on est le jeu de vouloir évincer un [relatif] concurrent. La Dulcinée n’est qu’un prétexte, elle est provisoire c’est débouter l’adversaire qui importe.

– Tomber dans l’attirance calculée par la personne convoitée – artifices, maquillages physique &/ou moral.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s