A la manière de Martin Niemöller ///

@Balder | 18 mai 2017 à 10 h 10 min

A LA MANIÈRE DE MARTIN NIEMÖLLER … (1)

https://eurocalifat.wordpress.com/2017/05/18/soumission/#comments

Quand ils ont réclamé des menus sans porc à la cantine, je n’ai rien dit : ce n’était qu’une préférence alimentaire.
Quand ils ont réclamé le port du voile pour les femmes, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un choix vestimentaire.
Quand ils ont réclamé le port du burkini à la plage, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un souci de décence.
Quand ils ont réclamé la construction de nombreuses mosquées, je n’ai rien dit : ce n’était que des lieux de culte, comme il y en avait aussi pour nous.
Quand ils ont réclamé que ces mosquées soient surmontées de minarets, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un problème architectural.
Quand ils ont réclamé des pauses pour la prière pendant la journée de travail, je n’ai rien dit : ce n’était que pour être plus efficaces ensuite.
Quand ils ont réclamé des jours fériés liés à leurs fêtes religieuses, je n’ai rien dit : ce n’était que l’équivalent de nos jours fériés de culture catholique.
Quand ils ont réclamé le financement du pèlerinage à La Mecque par les comités d’entreprise, je n’ai rien dit : mon entreprise n’était pas concernée.
Quand ils ont réclamé l’appel du muezzin cinq fois par jour, je n’ai rien dit : en gardant mes fenêtres fermées, je ne l’entendais presque pas.
Quand ils ont réclamé le statut de langue officielle pour l’arabe, je n’ai rien dit : le français restait aussi langue officielle.
Quand ils ont réclamé la révision des manuels scolaires pour les rendre conformes au Coran, je n’ai rien dit : de toute façon, les élèves n’apprennent plus rien à l’école.
Quand ils ont instauré la charia en France, je n’ai rien dit : en démocratie, l’avis de la majorité prévaut sur celui de la minorité.
Quand ils ont exigé que je me convertisse à mon tour, je n’ai rien pu dire : il n’y avait plus que des musulmans autour de moi.

(1) Pasteur théologien allemand, qui avait ainsi stigmatisé la lâcheté des politiciens allemands face à l’accession au pouvoir d’Adolf Hitler et des purges qui ont suivi, touchant progressivement les groupes constitués s’opposant au nazisme…

Une réponse à “A la manière de Martin Niemöller ///

  1. Quelle tristesse quand même.. plus de 20 siècles qui barrent en couilles.
    Les religions, c’est de la m… déjà que le christianisme avait foutu la zone 😦

    Amène !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s