On ne dit plus « aller au bistro » mais

« prendre un Happy Hour ».

Tous les troquets un peu ché-bran proposant « Ze happy hour » from 18 to 22; certains même – les gourmands, proposent 16h/02h AM.
T’as le droit de fumer dehors.

Remarque : je n’ai toujours pas compris cet « happy hour » – à part le terme, car : aller au rade, au bistrot, troquet.. c’est kiffe-kiffe « happy hour », non ?

Hier mardi, j’ai eu à faire place de la Bastille – au début de la rue de la Roquette que c’est un plaisir : des 16 heures, les terrasses de troquets ensoleillées sont BOURRéS de filles attablées deux à deux (parfois deux à trois) – en grappes sous les rayons ardents du soleil printanier autant que parisiens.

La quota grognasses/mecs doit tourner à moins de 8% pour les mecs.
Remarques, je préfère ça : les minijupes portées par des filles, que par des gars.

Le bistrot de papa est mort, vive le Happy-Hour !

Les vendredi, samedi – soirs, c’est à pleurer : il y a autant de monde DANS les troquets que sur le trottoir – trottoir spécial fumeur « Il est interdit de sortir avec son verre » stipule la pancarte avertisseuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s