Un autre éclairage sur cette « journée de la femme » qui est injustement traîtée par son patron

Là, c’est le petit sketch « Mes chers voisins ».. juste avant Canteloup sur TéEffe_One.

Cadre du sketsche :

Dans l’entrée de l’immeuble, Martine est vêtue à quatre épingles.. elle est sexy puisqu’elle va à un entretient d’embauche; elle porte un « petit haut », large tailleur blanc – avenant autant que publicitaire.
Elle croise Duduche et elles échangent quelques mots.. « je vais à un entretient ## »

Dialogue :

– [A travers mon tailleur,] mon soustif, on le voit ou pas ? (Nerveuse)
– Non – t’inquiètes.. on ne le voit pas !! (Enjouée)
– Merde.. alors il faut que je remonte 🙂 (Très déçue)

La scène n’a rien d’exceptionnelle tu vas dire ..
alors : qu’elles ne pleurnichent pas quand elles sont traitées comme de la barbaque 😉 et tant pis pour les jalouses féministes mal-zaibées.

Bref : il faut ce qu’il faut ! A chacune/-un ses arguments.

Si tu n’y a rien compris, alors, c’est sans espoir 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s