Le premier homme n’était pas « noir erectus » mais bien « bronzé arabe » ( ;) ) un peu plus « blanc » si tu veux puis « pire » : « blanc »; après être passé par « jaune ? (Article rassurant)

Vous seriez plus « arabe » que noir africain ? vas savoir ##

Origine africaine de l’homme moderne

Carte des premières migrations humaines d’après la génétique des populations fondée sur l’ADN mitochondrial
En paléoanthropologie, l’origine africaine de l’homme moderne est le modèle théorique dominant le plus ancien pour décrire l’origine et les premières migrations humaines de l’homme moderne, Homo sapiens. Cette théorie est connue du public sous le nom anglais d’Out of Africa et sur le plan scientifique sous le nom d’« hypothèse d’une origine unique récente » [..]

Selon des éléments à la fois génétiques et paléontologiques, l’Homo sapiens archaïque aurait évolué vers l’homme anatomiquement moderne uniquement en Afrique, entre 200 000 ans et 100 000 ans avant le présent. Celui-ci aurait quitté l’Afrique il y a 80 000 ans pour progressivement remplacer des populations humaines antérieures comme l’homme de Néandertal et l’Homo erectus (1). Selon cette théorie, durant cette période, l’un des groupes africains aurait subi un processus de spéciation empêchant la circulation de gènes entre les populations africaine et eurasienne. L’origine récente unique de l’homme moderne en Afrique orientale est actuellement la position presque consensuelle adoptée au sein de la communauté scientifique. Toutefois un nombre croissant de chercheurs suppose également que l’origine de l’homme moderne n’est pas en Afrique de l’Est ou du Sud mais en Afrique du Nord.

ADN mitochondrial ou pas .. trêve de racisme, n’empêche qu’on peut se poser quelques questions comme par exemple :

Faut être tordu pour quitter le soleil africain, les bananes gratuites et abondantes pour des pays froids.. France où ça caille 6 mois sur 12.. pour s’expatrier même jusqu’en Sibérie! de « Russie » vers la Chine pour finir en Australie (bonjour les pirogues !!!)
Trêve de racisme encore : zavez pas peur d’être d’origine noire car, sur 100 méga années, rien ne dit que la mélanine ..

Mélanine — Wikipédia
Types. On connaît deux principaux types de mélanine comportant chacun deux sous-groupes, et un type mineur moins connu : l’eumélanine ou pigment sombre, noire ..

a toujours été endémique.. rien ne dit que la coloration ne provient pas d’un accident génétique.
Et : pourquoi en montant vers le nord, les « noirs » auraient perdu leur coloration ?

Il n’y a pas que le « Out of Africa ».. on ne trouve des squelettes que là où les cherche, non ?

Après ces darwinesqueries, entrons dans le vif du sujet maintenant :

L’Afrique n’est plus le (seul) berceau de l’Homme moderne
par Bernard Lugan

Déclarant à la revue Science et Avenir (n° 772, juin 2011) que « L’Afrique n’est pas le seul berceau de l’Homme moderne », Yves Coppens fait voler en éclats le postulat de l’exclusivité des origines africaines de l’humanité. Il évacue également d’une phrase plusieurs dizaines d’années d’un hallucinant « bourrage de crâne » scientifique construit autour du paradigme du « Out of Africa ». Pour mémoire, selon ce dernier, les Homo sapiens seraient sortis d’Afrique sous leur forme moderne entre moins 100 000 ans et moins 60 000 ans, et ils auraient partout remplacé les populations antérieures, ce qui fait que nous sommes tous des Africains…

C’est en prenant en compte les découvertes récentes qu’Yves Coppens a radicalement révisé ses anciennes certitudes. Désormais, pour lui, ni l’Homme moderne européen, ni l’Homme moderne asiatique ne descendent de l’Homme moderne africain puisqu’il écrit : « Je ne crois pas que les hommes modernes aient surgi d’Afrique il y a 100 000 à 60 000 ans (…) Je pense que les Homo sapiens d’Extrême-Orient sont les descendants des Homo erectus d’Extrême-Orient ».

Comment serait-il d’ailleurs possible de continuer à soutenir que les Asiatiques ont une origine africaine quand, dans une Chine peuplée en continu depuis 2 millions d’années, les découvertes s’accumulent qui mettent en évidence la transition entre les hommes dits archaïques et l’Homme moderne dont les Chinois actuels sont les très probables descendants (Dong, 2008 : 48)[1]. Il en est de même avec les Européens.

Les importantes découvertes archéologiques qui ont permis une totale révision des modèles anciens ne sont pas des nouveautés pour les lecteurs de l’Afrique Réelle. Dans un dossier publié dans le numéro 11 du mois de novembre 2010[2], il a ainsi été montré que l’Homme moderne, qu’il soit asiatique, européen ou africain est issu de souches locales d’hominisation ayant évolué in situ. Un peu partout dans le monde, nous voyons en effet et clairement des Homo erectus se « sapiensiser » et donner naissance à des lignées locales, peut-être les plus lointains marqueurs des « races » actuelles.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Afrique-n-est-plus-le-seul-berceau-de-l-Homme-moderne-6918.html

C’est l’ami d’E&R Dieudo qui va tirer la tronche 😉

(1) Les homme de Néandertal et l’Homo erectus – puisqu’ils ont été « remplacé » par l’africain, ne serait donc pas d’origine africaine.
Même réflexion quand on lit « les populations africaine et eurasienne ».. ce qui constitue deux populations, useule la seconde est africaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s