France de paille (La présidentielle, c’est du bidon)

23 avril, 7 mai, 11 juin, 18 juin 2017 Nous allons élire des marionnettes, des larbins, des femmes et des hommes de paille si ……

Les transferts massifs de souveraineté de la France vers l’Union européenne, rendus nécessaires lors de la ratification des traités européens, ont désarmé notre pays de ses prérogatives législatives qui ont été confiées à l’Union européenne.

Les électrices et les électeurs français peuvent changer de dirigeants tous les 5 ans, ces derniers resteront toujours juridiquement tenus par le programme économique consacré dans le traité.

Les orientations programmatiques de l’Union européenne, en matière économique, politique et sociale, sont intégrées aux traités et donc gelées.

Les élections présidentielles du 23 avril et du 7 mai 2017 apporteront à la France un nouveau président de la République. Les élections législatives du 11 juin et 18 juin feront ressortir une majorité à l’assemblée nationale. Le président nouvellement élu formera un gouvernement en s’appuyant sur la majorité politique de cette assemblée. Il ne restera plus qu’au nouveau locataire de l’Elysée à mettre en œuvre son programme de gouvernement. Ceci est la présentation qui nous est faite par les médias dominants. Mais est-ce bien la réalité dans le cadre « supranational » des traités européens ? Avez vous déjà été informés, par l’un de ces médias, des compétences de l’Union européenne et de la marge de manœuvre de la France et de son gouvernement dans la gestion des affaires françaises ? Il semblerait que 80 à 85% de nos lois et règlements nationaux soient la retranscription dans le droit national d’abondantes normes européennes, de règlements européens, de directives européennes, de recommandations européennes et autres décisions de l’Union européennes. Examinons cette affaire d’un peu plus près…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/23-avril-7-mai-11-juin-18-juin-190539

Davis Rachline (Directeur de campagne FN) chez Bourdin BFM/TV :

– David Rachline, le passage à un nouveau franc ferait bien augmenter les mensualités de l’achat de votre appartement, non ?
– Monsieur Bourdin: le passage du franc à l’euro n’a pas fait augmenter.. alors ?..

Où y serait le problème ?

Par contre, Sarko l’avait reconnu après coup : le passage à l’euro avait servi à « ajuster » nombre de prix à la consommation.. mon papier OCB me coûtait 5 francs – le lendemain : 1€, soit 6,559 francs – merci l’euro ! soit quelques 20% d’augmentation 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s