Autoroutes, hôpitaux, alphabétisation .. que sais-je encore ?

Faudrait ki li le gars qu’écrit ça :

Le Tibet sous pression à l’approche du 10 mars 2017, anniversaire du soulèvement de 1959

Depuis le soulèvement des Tibétains à Lhassa en 1959, la situation des droits de l’homme au Tibet n’a fait qu’empirer. Récemment, les manifestations de 2008 au (…)

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-tibet-sous-pression-a-l-190351

Avant que la Chine de réintègre le Tibet, le Tibet était une théocratie indigne. Seuls 5% des tibétains étaient lettrés.. contre 95 ces jours-ci.

Retour du bâton :

On oubliera pas que l’ « empire » du Tibet avait occupé la Chine.. jusqu’en Mongolie !

Ayant conquis Zhangzhung, ils contrôleront le territoire jusqu’au milieu du ixe siècle, étendant au faite de leur puissance leur emprise jusqu’en Mongolie et au Bengale, et menaçant les empires Chinois ..

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_Tibet

« Chacun mon tour, dit Mao Zedong » avant que le Dalaï s’en aille là-ma.. chez les CIA et compagnie.

tibetdoc3

Pour ne plus dire de con*eries sur ce Tibet tantôt agressif, tantôt dalaï-lamien :

Ces « sales chinois » qui offrent des autoroutes .. Ouverture à Lhassa du plus haut périphérique de Chine
par Elisabeth Martens, le 12 janvier 2017
http://www.tibetdoc.org/index.php/societe/mobilite/210-ouverture-a-lhassa-du-plus-haut-peripherique-de-chine

Les violences qui ont eu lieu à Lhassa le 14 mars 2008 : http://www.reveilcommuniste.fr/article-21967123.html

Pseudo bouddhisme tibétain : https://www.legrandsoir.info/Histoire-du-Bouddhisme-tibetain-la-Compassion-des-Puissants.html

En principe le bouddhisme n’a pas de dieu. Sidarta/Sakiamuni – le « devenu-bouddha » (il y en a quelques 250) est né « homme normal », ce n’est que sous la volonté populaire qu’on l’a « canonisé » en quelques sortes.. les gens simples ont besoin de statues. Le dalaï se prétendant dieu sur terre a quelque chose de // pour le moins, fun.

«Le bouddhisme tibétain, une philosophie? C’est à s’esclaffer!»

… J’ai notamment été étonnée par la quantité phénoménale de représentations de dieux et de monstres féroces, effrayants et guerriers dans les temples. D’une certaine manière, cela ressemble aux icônes de nos églises: des hommes transpercés, crucifiés, cuits dans des marmites, etc. Il n’y a rien de comparable dans la pensée chinoise, et donc dans les arts [..]

La violence de ces représentations, comme celle des émeutes des dernières semaines, ne cadre pas avec l’image pacifiste que l’on se fait du bouddhisme tibétain…

https://berthoalain.com/2008/03/30/tibet-la-place-du-bouddhisme-tantrique/

.. puis :

Le Dalaï-lama préfère les dollars des USA au marxisme
La lecture du livre d’Elisabeth Martens,  » Histoire du Bouddhisme tibétain « , permet de soulager les étagères de nombreux ouvrages de propagande tibétaine. Durant des décennies, l’Occident s’apitoyait sur le sort d’un peuple de prétendus anachorètes et de saints lamas détenteurs de l’antique sagesse qui permet de vivre dans le bonheur, la justice et la compassion. Le fils du philosophe Jean-François Revel, Matthieu Ricard, moine notoire du bouddhisme tibétain, n’hésitait pas à comparer les lamas tibétains à Saint François, le pauvre d’Assise. Quelle scandaleuse duperie !

 » Accumulant biens en espèces et en genre humain, écrit Elisabeth Martens, les lamas ont pillé le Tibet pendant un millénaire. Il ne restait rien au 95% de la population composée des serfs, domestiques, moines de basse catégorie, paysans semi-nomades, vagabonds et femmes. La pression des monastères et des seigneurs était énorme sur une population exsangue, affamée, mutilée et endettée parfois sur plusieurs générations à venir.  » Le peuple tibétain était taxé sur presque tout.  » Quand les gens ne pouvaient pas payer, les monastères leur prêtaient de l’argent à un taux d’intérêt de 20 à 50% « , précise Edward Conze…

http://bouddhanar-1.blogspot.fr/2008/02/le-dala-lama-prfre-les-dollars-des-usa.html

… Faut-il rappeler le « contrat » conclu entre le gouvernement américain et le DL, dès avant son exil de 1959, qui a fait de lui le pion orange des américains dans une partie d’échec qui se joue essentiellement entre les USA et la Chine, et où les Tibétains ne sont que des figurants de seconde zone ?..

http://encyclopedie-marxiste.over-blog.com/article-32041782.html

A voir aussi : Jean-Paul Desimpelaere.

Et pour conclure : une bonne compile sur Egalité&Réconciliation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s