Von Neumann .. mes deux idoles

A côté, Albert Einstein, c’est de roupille de sansonnet.

Neumann fut le bâtisseur du XXI° siècle.. il commença au XX° remarque – vers la fin de la dernière Guerre très exactement.

Un « bon juif » khasar… Il ne prête guère attention à ses origines juives, sinon pour son répertoire de blagues. 😉

Sans oublier cet autre génie sans qui RIEN ne serait arrivé, j’ai cité :

En France, Lucien Gaulard invente le transformateur (brevet du 7 novembre 1882). La machine synchrone est inventée aux États-Unis par le physicien Nikola Tesla (dépôt de brevets du 1er mai 1888). Ces deux inventions permettent de surmonter les limitations imposées par l’utilisation du courant continu pour la distribution de l’électricité alors préconisée par Thomas Edison ..

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nikola_Tesla

220px-johnvonneumann-losalamos

Ces deux types : Tesla et von Neumann furent les deux visionnaires grace auxquels on en est là.
Tesla près de qui, Albert n’est qu’un petit pet de nonne.

Von Neumann a – en particulier, invente l’informatique « actuelle » en posant qu’une machine est dotée de :

mémoire, où on charge ET le/les programmes à exécuter ET les données.
processeur arithmétique et logique mais en outre,
il eut l’idée de registres (petites mémoires) dans lesquels on stocke un état pour passer à un suivant et reprendre le précédent quand le deuxième est achevé. Ce qui est fondamental.

Il a inventé le mécanisme des INTERRUPTIONS :

Quand l’imprimante (3) imprime sur ordre du programme d’impression, l’ordinateur (processeur ALU, CPU) est libre de faire autre chose. Quand l’imprimante a fini, elle envoie un signal « interruption » // le processeur interrompt ce qu’il est en train de faire pour redonner la main au programme d’impression.

Et ainsi de suite. A chaque interruption correspond un échange de registres sauvegardés pour les restaurer et que tel programme (parmi d’autres) reprenne sa course.

Ceci à toute vitesse bien sûr, ce qui donne l’impression que l’imprimante imprime « en même temps » que le film se déroule sur l’écran et que dans une fenêtre, tu tapes ton mail.

Sans ça : no futur !

Théoricien hors pair :

avec Pitts et Warren McCulloch, il introduit une notion d’aléatoire dans les réseaux de façon à les rendre capables de fonctionner en présence d’erreurs et de bruits affectant les calculateurs élémentaires et leurs connexions. (1)

[..] Il est l’un des théoriciens de la guerre froide et de la destruction mutuelle assurée. (2)

(1) C’est normal qu’un ordinateur ait quelques petits défauts. Bien faire avec un truc imparfait, s’en arranger.

(2) Ton ennemi ne t’attaque pas car il sait que tu peux le détruire avant.. et inversement !

(3) La mémoire et le processeur, c’est le coeur. Les périphériques.. écran, imprimante, réseau.. dialoguent avec le coeur au travers de « contrôleurs », drivers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s