Adolf Hitler plus nazis que les juif Kaufman, Nizer ? Pas si sûr.

L’Allemagne doit périr par Theodore Kaufman

En ces temps des « droits de l’Homme » prônés mais bafoués (unilatéralement), sachons que le racisme avance à grands pas. Ne regardons que le XXe siècle : Kaufman, Morgenthau.

En 1941 l’homme d’affaires et écrivain juif Theodore Newman KAUFMAN publia à New York un livre de 100 pages seulement, intitulé ..

Dans l’article : https://www.stormfront.org/forum/t917167/

voir le commentaire de kazan188 10-17-2012, 09:08 AM qui écrit :

Le génocide programmé des Allemands après la guerre :
« Germany must Perish (l’Allemagne doit disparaître)

On ne saurait trouver un livre plus raciste, pourtant publié et jamais interdit jusqu’aujourd’hui en Amérique.

Dans ce livre Kaufman préconise, pour établir une paix universelle, qu’il faut entièrement anéantir le peuple allemand (et autrichien).

« Rempli de charité chrétienne » (pourtant Kaufman fut de confession juive) il osa prescrire dans le détail comment procéder pour exterminer les Allemands « de façon très humaine », « sans effusion de sang et sans souffrance » ..

Et Kaufman n’était pas le seul.. loin de là !

En 1941 : des juifs provoquent Herman Goering, Joseph Goebbels.. Ont-ils provoqué le retour de merdre du ventilo ? se laissant tomber la futur $hohah sur le pied ?
Une analyse :

… 1941 : « L’Allemagne doit périr »

Une fois la guerre mondiale déclenchée, des intellectuels et hauts responsables juifs américains se distinguèrent par l’outrance de leur propagande anti-allemande et la férocité de leur programme génocidaire. En 1941 paraît le pamphlet de l’affairiste juif américain Theodore Kaufman, Germany Must Perish !. L’auteur propose « l’extinction de la race allemande » par la stérilisation de tous les Allemands mâles de moins de 60 ans et femelles de moins de 45 ans, ce qui pourrait être fait en moins d’un mois en mobilisant 20.000 chirurgiens. De la sorte, en l’espace de 60 ans, « l’élimination du Germanisme et de ses porteurs serait un fait accompli [13] ». Interviewé par le Canadian Jewish Chronicle, Kaufman évoqua la « mission » des juifs de guider l’humanité vers la « paix éternelle » ; grâce à eux, « lentement mais sûrement, le monde se transformera en paradis » [Avec l’Entité Sioniste, t’as vu le résultat ? Ndr LHDDT] ; mais dans l’immédiat, « stérilisons tous les Allemands et les guerres de domination mondiale cesseront [14] ».

Le ministre de la Propagande Joseph Goebbels fit imprimer massivement et lire à la radio une traduction du livre de Kaufman, commentant dans son journal :

« Ce sera pour chaque homme allemand et pour chaque femme allemande extraordinairement édifiant d’y apprendre ce par quoi on commencera avec le peuple allemand dans le cas où il donnerait encore une fois, comme en novembre 1918, un signe de faiblesse. »

En affirmant en outre que les juifs allemands étaient de son avis, Kaufman fournissait aux nazis un prétexte à la stigmatisation des juifs par l’étoile jaune (septembre 1941) et à leur déportation en tant qu’ennemis de la nation [15]. Herf prétend que le livre de Kaufman était marginal et n’eut d’écho que dans la propagande nazie. C’est faux : il fut immédiatement commenté positivement par le New York Times et le Washington Post et, en 1944, il sera discuté par Louis Nizer dans son livre Que faire de l’Allemagne ?, acclamé par Harry Truman (Nizer juge exagérée et impraticable la solution de Kaufman, mais recommande d’exécuter 150 000 Allemands et d’en condamner plusieurs centaines de milliers à des travaux forcés, ou « bataillons du travail », à perpétuité) [16]…

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Combien-de-guerres-mondiales-pour-Sion-38620.html

Autres juiveries :

http://cafephilodedroite.blogspot.in/2013/02/cest-pas-bien-ca_14.html

.. plus ou moins amusantes :

.. Concernant le terrible passé de la famille Drucker

Récemment, le journaliste Guillaume Durand tentait péniblement d’expliquer, sur l’antenne de Radio Classique, que si Michel Drucker refusait de recevoir une personnalité de la droite nationale dans son émission dominicale, c’est parce que ses parents avaient été déportés dans les camps de concentration allemands.

Il est vrai qu’Abraham, le père du très communautaire Michel Drucker, a séjourné dans un camp de concentration…
en tant que collabo des nazis !

« Abraham Drucker était médecin-chef a Drancy pendant l’occupation allemande…

http://www.contre-info.com/concernant-le-terrible-passe-de-la-famille-drucker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s